Photograph of Martha Harris

Martha Harris

Martha Harris (1920-1986) est réputée tant pour sa subtilité clinique et son imagination analytique que pour ses exceptionnelles capacités d’enseignante. Ses principaux accomplissements résident dans le développement de la psychothérapie de l’enfant au Royaume Uni et à l’étranger et dans l’élaboration du potentiel de l’observation de bébés tant comme pierre angulaire de la formation psychanalytique que pour son éclairage du tout début de la croissance psychique et de la compréhension des premières relations.

Débuts

Connue depuis toujours sous le petit nom de « Mattie », Martha Harris était l’aînée de quatre enfants et faisait partie d’une famille très vivante. Elle passa ses premières années dans une ferme d’Ecosse et elle garda toute sa vie une belle voix teintée d’un doux accent écossais ainsi que l’amour des couleurs de ce paysage de son enfance comme de la danse écossaise. Elle avait huit ans lorsque sa famille déménagea dans le Sussex. Après le deuil douloureux de son premier foyer elle apprécia ses années d’école, s’épanouissant tant sur le plan académique que dans le domaine du sport ou des productions théâtrales de son école. Elle étudia la littérature anglaise à l’université de Londres, et son amour et son immense connaissance de la littérature demeurèrent source de création tout au long de sa vie. En fait, bien qu’elle acquît plus tard un diplôme de psychologie, elle avait le sentiment que c’était sa formation littéraire qui avait le plus de valeur dans sa carrière ultérieure de psychothérapeute et d’analyste d’enfants, enrichissant son accès à l’expérience émotionnelle et à l’inconscient.

Formation à la psychothérapie et responsabilités à la Tavistock Clinic

Après avoir travaillé quelques années comme enseignante, elle entreprit de se former à la psychothérapie d’enfants à la Tavistock Clinic en 1950 où elle suivit l’enseignement nouvellement mis en place par Esther Bick à l’invitation de John Bowlby. Ses pairs incluaient Frances Tustin et Dina Rosenbluth. Bick et Bowlby proposaient des approches assez différentes du travail psychanalytique avec les enfants et les familles, mais tous deux perçurent rapidement les aptitudes cliniques et organisationnelles exceptionnelles de Martha Harris. En 1960, on lui demanda de prendre la responsabilité de l’enseignement et, à partir du milieu des années 1960, elle eut pour objectif d’étendre le champ de la formation à la psychothérapie d’enfants conformément au rôle joué par la Tavistock Clinic en tant que centre d’enseignement et de thérapie fondés sur la psychanalyse au sein du Service National de Santé Britannique (NHS). Cette tâche convenait parfaitement à son tempérament et à ses talents.

Sa conviction de l’importance de la remarquable invention par Esther Bick d’une méthode d’observation naturaliste des bébés à leur domicile la conduisit bientôt à l’idée d’aider ceux qui travaillaient avec des enfants dans divers contextes à observer et noter de manière détaillée leurs interactions au travail et donc à instituer des séminaires de discussion du travail comme partie intégrante de la formation tant des cliniciens que de la communauté plus large des professionnels travaillant auprès d’enfants.

Son enseignement et ses supervisions cliniques furent profondément instructifs pour toute une génération de psychothérapeutes d’enfants et autres travailleurs sociaux à la Tavistock Clinic. Ils eurent pour conséquence que des étudiants de nombreux autres pays repartirent en emmenant avec eux dans leur pays le modèle de formation qu’elle avait développé. Martha Harris inspirait souvent l’affection et l’admiration pour son immense capacité de travail. Sa dévotion à la psychanalyse semblait susciter un engagement similaire chez les autres.

Formation psychanalytique

En même temps qu’elle investissait son énergie dans son travail de psychothérapeute d’enfants, elle compléta sa formation de psychanalyste à l’Institut de psychanalyse et devint analyste didacticienne et superviseur prisé des analystes en formation. Herbert Rosenfeld fut son analyste et elle attacha une importance toute particulière à ses supervisions avec Esther Bick et Wilfred Bion avec lequel elle resta en lien étroit tout au long de la vie de celui-ci.

Après la mort tragique de son mari, Roland, elle épousa Donald Meltzer. Tous deux partagèrent une relation personnelle et professionnelle exceptionnelle. Harris appréciait leurs nombreux voyages et aimait enseigner à l’étranger. En ce sens, son insistance sur l’importance de l’interaction précoce mère-enfant et son attention à l’observation des détails quel qu’en soit le contexte étaient un atout essentiel.

L’héritage de Martha Harris a eu une importance particulière pour permettre à ses collègues et aux étudiants de développer le champ de la psychothérapie d’enfants au sein du Service National de Santé Britannique (NHS) comme à travers le globe. L’importance qu’elle attachait au fait d’écrire pour les professionnels comme pour le grand public a joué un rôle dans l’extraordinaire profusion de publications de livres et de revues professionnelles sur ce domaine des trente dernières années.

Margaret Rustin, 2017


Principales publications

Celles-ci ont été publiées de son vivant principalement sous forme d’articles dans le Journal of Child Psychotherapy [Journal de la psychothérapie de l’enfant] nouvellement créé, ou sous forme de chapitres de livres, ou de petits opuscules destinés aux parents et aux enseignants. Ces dernières années, l’ensemble de son œuvre a été édité par Meg Harris Williams et publié à nouveau dans la collection Harris Meltzer Trust publiée par Karnac.

1975  Harris, M. Thinking About Infants and Young Children. [Penser aux bébés et aux enfants] Pertshire: Clunie Press. Publié à nouveau en 2011. The Harris Meltzer Trust: London: Karnac.

1969  Harris, M. Your Teenager: Thinking About your Child During the Secondary School Years. [Votre adolescent : penser à votre enfant pendant les années d’école secondaire]. Publié à nouveau en 2007. The Harris Meltzer Trust: London: Karnac.

1987  Harris, M. and Bick, E. The Tavistock Model: Papers on Child Development and Psychoanalytic Training. [Le modèle Tavistock : articles sur le développement de l’enfant et la formation psychanalytique]. Publié à nouveau en 2011. The Harris Meltzer Trust: London: Karnac.

2011  Harris, M. and Meltzer, D. Adolescence: Talks and Papers by Donald Meltzer and Martha Harris. [Adolescence : conférences et articles de Donald Meltzer et Martha Harris]. The Harris Meltzer Trust: London: Karnac.

2012  Harris Williams, M. Rhode, M. and Rustin, M. and Williams, G. Enabling and Inspiring: A Tribute to Martha Harris. [Permettre et inspirer : un hommage à Martha Harris].The Harris Meltzer Trust: London: Karnac.

1976, reprinted 2013  Harris, M. and Meltzer, D. The Educational Role of the Family: A Psychoanalytic Model. [Le rôle éducatif de la famille : un modèle psychanalytique]. Publié à nouveau en 2013. The Harris Meltzer Trust: London: Karnac.