1926

Invitation à la fête d’anniversaire des 70 ans de Freud, le 6 mai 1926 à l’Hôtel Esplanade à Berlin
Invitation à la fête d’anniversaire des 70 ans de Freud, le 6 mai 1926 à l’Hôtel Esplanade à Berlin.

The London Clinic of Psychoanalysis (la clinique psychanalytique de Londres) ouvre le 6 mai, jour anniversaire des 70 ans de Freud.

En septembre, sur l’invitation d’Ernest Jones, Klein déménage à Londres. Elle rompt avec Kloetzel (bien qu’il lui rende visite plusieurs fois les années suivantes). Klein commence l’analyse de la femme de Jones, ainsi que de deux de ses enfants, entre le 15 septembre et le 4 octobre.

Le 17 novembre, Klein fait une communication devant la Société britannique de psychanalyse au sujet de « Peter », 5 ans, où elle fait référence au complexe de castration et au fantasme sadique anal.

Erich, le fils de Klein, la rejoint le 27 décembre, trois mois après son arrivée. Klein a alors six patients en analyse, en plus de la famille Jones.


Dessin d’un des jeunes patients de Klein daté de mai 1926
Dessin d’un des jeunes patients de Klein daté de mai 1926.

1927

Le 19 mars, Anna Freud, fait une communication à la Société de Berlin au sujet de la technique de l’analyse d’enfants. Sa présentation est une attaque à peine déguisée de l’approche de la psychanalyse par Melanie Klein. En réponse, Ernest Jones organise un colloque à la Société britannique sur le même sujet. Sigmund Freud est mécontent de ce qu’il considère comme une attaque contre sa fille, et peut-être, par extension, contre lui-même.

Au début de septembre, Klein participe au 10e Congrès international, qui a lieu à Innsbruck. Elle y présente son article « Early Stages of the Oedipus Complex » [Les stades précoces du complexe d’Œdipe], sa contribution conceptuelle la plus novatrice à cette date.

Klein est élue membre de la Société britannique de psychanalyse le 2 octobre.


1928

Melitta et Walter Schmideberg
Melitta et Walter Schmideberg.

Melitta Schmideberg, l’aînée de Klein et sa seule fille, arrive à Londres, après avoir obtenu son diplôme à l’université de Berlin. Comme sa mère, elle poursuit maintenant une carrière de psychanalyste et en 1930 elle devient membre de la Société britannique. Elle emménage avec sa mère et son frère Erich, pendant que son mari, Walter, reste en Allemagne pendant quatre années supplémentaires.


1929

Klein commence l’analyse de « Dick », un garçon de quatre ans, qui semble se débattre contre une schizophrénie. Son état a depuis été réévalué comme un autisme infantile. Cette analyse et l’article publié ensuite à son sujet forment un moment charnière dans le développement des idées de Klein sur la psychose précoce et sa relation avec l’agression et la culpabilité.


1930

Le 5 février, Klein présente son article « The importance of symbol formation in the development of the ego » [L’importance de la formation du symbole dans le développement du Moi] à la Société britannique qui marque une étape extrêmement importante dans sa pensée psychanalytique. Dans cet article fondateur, Klein affirme que la capacité de l’enfant à la formation de symbole, et plus largement à la formulation de pensées, est un élément vital pour le développement sain du Moi. Cet article, véritablement novateur, ouvre la voie vers une meilleure compréhension des états psychotiques.


Une lettre de Klein à Ernest Jones, en date du 9 novembre 1932
Une lettre d’Ernest Jones à Klein (1932) sur la publication de The Psychoanalysis of Children [La Psychanalyse des enfants]; 9 novembre 1932.

1931

Klein conduit sa première analyse didactique avec le Dr W. Clifford M. Scott, un médecin diplômé de Toronto, Canada.


1932

Le premier travail théorique majeur de Klein, The Psychoanalysis of Children [La psychanalyse des enfants], est publié simultanément en anglais chez Hogarth Press (maison d’édition fondée par Virginia et Leonard Woolf) et en allemand par le Internationaler Psychoanalytischer Verlag. Dans ce texte, elle pose les bases de son innovation ultérieure : les positions schizo-paranoïde et dépressive.


1933

SandorFerenczi, 1919
Le psychanalyste Sándor Ferenczi, 1919.

Le 22 mai, Sándor Ferenczi meurt d’une anémie pernicieuse à 59 ans.

Klein emménage au 42 Clifton Hill, St. John’s Wood. Paula Heimann, fuyant l’Allemagne nazie, déménage à Londres et devient la secrétaire de Klein. Heimann commence par la suite une analyse avec elle.

Melitta est élue membre de l’Institut de psychanalyse le 18 octobre. Alors que Melitta soutenait jusque là la position théorique de sa mère, elle s’oppose de plus en plus à elle jusqu’à organiser, lors des réunions de la Société, des attaques régulières et impitoyables contre ses idées et sa méthode.

Kloetzel déménage en Palestine à la fin de l’année, l’antisémitisme faisant rage toujours plus violemment à travers l’Europe. Klein ne le reverra jamais.


1934

Hans, le fils aîné de Klein, enfant
Hans, le fils aîné de Klein, enfant.

Au début de l’année, Klein commence à recevoir Sylvia Payne, une fois par semaine, pour le traitement d’un épisode de dépression intense.

Après avoir été analysée précédemment par Ella Sharpe, Melitta commence une analyse avec Edward Glover. Ils deviennent de proches alliés contre Klein dans le combat qui fait rage au sein de la Société britannique.

En avril, Hans, le fils aîné de Klein, décède pris dans l’effondrement d’un chemin dans les montagnes des Tatras. Il avait 27 ans. Klein n’assiste pas aux funérailles qui se déroulent à Budapest. Il semble qu’elle ait été trop accablée de chagrin pour pouvoir faire le voyage.

Klein présente la première version de son article novateur « The psychogenesis of manic-depressive states » [Étude de la psychogenèse des états maniaco-dépressifs] au congrès de Lucerne en août.


Affiche annonçant une série de conférences au Caxton Hall avec des communications de Klein, Joan Riviere et Sylvia Payne
Affiche annonçant une série de conférences au Caxton Hall avec des communications de Klein, Joan Riviere et Sylvia Payne.

1935

Le 16 janvier, Klein présente une version retravaillée de son article du congrès de 1934 « A contribution to the psychogenesis of manic-depressive states » [Contribution à l’étude de la psychogenèse des états maniaco-dépressifs] à la Société britannique. Son article explicite son nouveau concept, brillant et révolutionnaire, de position dépressive.

Donald Winnicott, pédiatre récemment reconnu officiellement comme psychanalyste, commence l’analyse du plus jeune fils de Klein, Erich, à la demande de Melanie Klein.

En Allemagne, le 15 septembre, les lois de Nuremberg sont votées au congrès annuel du Parti nazi. Les juifs sont dépouillés de leur citoyenneté, de leur droit d’occuper des postes professionnels influents et du droit d’épouser des « Aryens ».


1936

En février, Klein présente son article « Weaning » [Le sevrage] (in Tribune psychanalytique, 2000, « moi-corps » p. 239-258) lors d’une série de conférences ouvertes au public à Caxton Hall. Il sera plus tard publié dans « Love, Guilt and Reparation and Other Works (1921-1945)» qui constitue le premier tome des Écrits de Melanie Klein (articles publiés en français pour la plupart in Essais de psychanalyse, Paris, Payot, 1968 et le texte “Love, Guilt and Reparation” [L’amour, la culpabilité et le besoin de réparation et la haine], in L’amour et la haine, Melanie Klein et Joan Riviere, Paris, Payot, 1968).


1937

Version préliminaire de l’article de Klein ‘Play’ [Le jeu], présentée à l’Inter-Clinic Conference le 29 janvier 1937
Version préliminaire de l’article de Klein ‘Play’ [Le jeu], présentée à l’Inter-Clinic Conference le 29 janvier 1937.

Le 19 mars, Melitta Schmideberg présente son article “After the Analysis – Some Phantasies of Patients” [Après l’analyse… ] in Revue française de psychanalyse, 2012/3, p. 797-814, attaque virulente contre la technique analytique et la théorie kleiniennes.

Klein est hospitalisée en juillet pour une ablation de la vésicule biliaire. Elle écrit ensuite “Observations Following an Operation” [Observations post-opératoires] détaillant ses réactions émotionnelles à l’anesthésie, à la chirurgie et au retour à une dépendance semblable à la dépendance infantile.

Elle passe le mois d’août en convalescence dans le Devon, avec Erich et sa jeune épouse, Judy. En septembre, contrairement à son habitude, elle prend des vacances et se rend en Italie.

Klein et Riviere, présentent ensemble “Love, Guilt and Reparation” [L’amour, la culpabilité et le besoin de réparation], in [L’amour et la haine], Paris, Payot, 1968, qui reprend une conférence précédente.

Lire le texte de Klein « Observations After an Operation »  [Observations post-opératoires] (en anglais)


1938

Agenda de Melanie Klein, ouvert aux pages des 20 et 21 février 1938, avec dix séances d’analyse notées à la date du 21
Agenda de Melanie Klein, ouvert aux pages des 20 et 21 février 1938, avec dix séances d’analyse notées à la date du 21.

Emilie et Leo Pick, la sœur de Melanie Klein et son beau-frère, arrivent en Angleterre, fuyant Vienne annexée par les nazis et emménagent dans un appartement à deux pas de chez elle.

Après l’invasion de l’Autriche par les nazis en mars, Sigmund et Anna Freud fuient Vienne et arrivent à Londres le 6 juin. Ils ne sont qu’une part infime d’un flot de psychanalystes réfugiés fuyant l’Allemagne et l’Autriche nazies. La Société britannique s’en voit ainsi métamorphosée.

Dans la nuit du 9 au 10 novembre, des supporters nazis et des commandos de SA vandalisent et détruisent des synagogues et des magasins juifs à travers l’Allemagne et l’Autriche, tuant, battant et arrêtant des juifs, pogrom atroce connu sous le nom de « Kristallnacht » (la nuit de cristal).


Voir davantage d’images de l’archive – cliquer sur une vignette pour l’agrandir: